Actualités

TAXI News – juillet 2020

chauffeur de taxi attends sa passagère

Chers lectrices et lecteurs,

Les plateformes de VTC subventionnent des associations et encouragent la création d’organismes privés pour obtenir des droits qu’ils n’ont pas et qui sont le privilège des taxis, ils veulent tout comme les taxis sans passer par l’achat de la licence. Ils sollicitent des médias pour porter leurs revendications et tenter d’obtenir des privilèges réservés aux taxis.

Mais leur lobbying n’a pas fonctionné avec la Maire Anne Hidalgo, que je salue et à qui je souhaite longue vie en bonne santé. Je suis persuadé qu’elle continuera à gérer la Ville de Paris avec autant d’envie de changement profitable pour tous, et aussi aux taxis. Je sais que les embouteillages c’est pénible, pour le moment, durant les travaux, mais le but visé est noble et profitable aux taxis, moins de voitures particulières plus de clients pour les taxis. 

Le déconfinement progressif semble devenir pour certains le temps de la liberté d’avant le coronavirus, c’est pourquoi la prudence des taxis et la précaution est plus que jamais nécessaire pour éviter d’être contaminés par des gens qui ne se rendent pas compte que le virus est toujours là et que probablement pour plusieurs mois avant qu’un vaccin efficace ne soit trouvé. Cela dit, il ne faut pas basculer dans la paranoïa, mais la panoplie : le masque, le gel, la séparation plastique sont plus que jamais indispensables.

Le monde entier a été touché par cette épidémie, tous les secteurs économiques ou presque ont souffert, le taxi a résisté à la concurrence déloyale des VTC, instituée sous le mandat de Sarkozy et prolongé durant le mandat du président Hollande et Macron, il résistera face au covid-19. Ce n’est pas de l’autosatisfaction, c’est factuel. À chaque fois que les médias via le lobby des VTC prétendaient la mort du taxi, le taxi est reparti, plus fort qu’avant. Comme le dit Rabah Toursel, notre invité de ce mois : « la guerre n’est pas finie, mais des batailles capitales ont été remportées par les taxis ». Uber, l’uberisateur, qui a tenté d’imposer son modèle social, a licencié massivement et licenciera encore, il me fait penser au Titanic, qui croyait être insubmersible, et vous connaissez la suite.

D’où l’arrivée massive des VTC dans les écoles de taxi, ce qui a eu pour effet, avant le confinement, d’augmenter le cours de la licence parisienne de 115 à 135 000 €. Depuis la reprise des transactions début mai à aujourd’hui le prix est resté stable à 135, et il est fort probable qu’il en soit de même durant les trois prochains mois.

Le mois dernier, Taxi News, pour éviter la propagation du virus, est paru sous format digital, je tiens à remercier les 7000 visiteurs et plus sur le site : www.taxinews.fr 

Nous reprenons avec ce numéro double de juillet la publication papier, malgré nos précautions sanitaires durant les livraisons nous vous recommandons l’utilisation du gel après l’avoir lu et feuilleté. 

Vincent Lacante, notre fidèle ami, graphiste et chef d’orchestre, de ce magazine va vous permettre via un lien de le recevoir sur votre smartphone ou tablette dès sa parution, et ce chaque mois ainsi que le prix de la licence et des infos utiles chaque semaine.

Toute l’équipe de Taxi News se joint à moi pour vous souhaiter une bonne santé durant juillet et août et espère vous retrouver début septembre.

Alexandre Sejdinov

Pour recevoir le prochain TAXI News
*
Informations sur le traitement de vos données personnelles : Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.
Sending
To Top