Actualités

TAXI News – Juillet/Août 2022

Chers lectrices et lecteurs,

Comme vous le lirez dans les pages de ce double numéro juillet-août de Taxi News, l’intersyndicale élargie, représentant la profession des taxis, a écrit au Préfet de Police de Paris pour demander le report de l’âge limite de remplacement du véhicule. En effet, l’impact du Covid, puis la guerre en Ukraine ont augmenté les délais de livraison des véhicules neufs, qui sont aujourd’hui annoncés entre 12 et 18 mois. Les constructeurs précisent qu’il s’agit d’un délai indicatif susceptible d’être rallongé. 

le magazine des chauffeurs de taxi parisiens
Cliquez pour télécharger votre magazine

Vous qui devez changer de véhicule n’attendez pas le dernier moment, allez voir le concessionnaire de votre choix. Je salue cette initiative de demander au préfet le report de l’âge limite, mais les oubliés de cette demande sont les primo-accédants, ceux qui deviennent propriétaires de leur licence de taxi pour la première fois. Ils sont obligés de signer le registre des transferts pour que le vendeur de la licence ne change pas d’avis alors que le véhicule n’est pas encore livré. La solution est simple pourtant, la préfecture doit autoriser les primo-accédants à travailler avec un véhicule relais, c’est ce qui se fait lorsque les véhicules sont accidentés. Alors j’invite l’intersyndicale à parfaire sa demande auprès du préfet. Puisqu’on parle de la préfecture, vous m’avez rapporté que des employés de la préfecture vous ont fait peur en vous disant que vous aviez trois mois pour présenter un véhicule, faute de quoi votre licence risquait de vous être retirée, il s’agit d’une maladresse qui est déjà corrigée. En effet après avoir échangé avec monsieur Uckun, le chef du bureau des taxis et son adjointe madame Sekulic-Gélébart, il est hors de question que votre licence vous soit retirée. Au passage, je salue le travail accompli par Selim Uckun qui quitte son poste à la tête du bureau des Taxis, pour d’autres aventures, que je lui souhaite heureuses, au sein de l’administration française. 

Une alternative en attendant la livraison de votre véhicule sera peut-être l’offre de Renault, la Limo, qui sera disponible sauf retard, en location dès le mois de septembre/octobre et sera proposée à partir de 1 499 euros TTC par mois, pour une durée de trois mois à trois ans. Elle a l’avantage d’être électrique et c’est un atout non négligeable lorsqu’on voit le prix du carburant aujourd’hui. Ce qui est intéressant dans cette offre c’est la souplesse de la location qui va de trois mois à trois ans. Vous pourrez la louer le temps que votre véhicule neuf arrive.

Un autre sujet plus jovial, c’est la G7 qui dans les médias l’annonce, l’augmentation du nombre des courses de 18% par rapport à 2019, ce qui l’a poussé à affilier 500 chauffeurs de taxi de plus au sein de sa plateforme qui comptait déjà 9000 taxis. Devant ce constat et des événements sportifs à venir elle réclame que 500 nouvelles licences de taxi soient distribuées au lieu des 200 annoncées. A priori c’est une demande logique, sauf que les événements sportifs sont limités dans le temps, ce que les taxis feront durant un mois exceptionnel comme recettes ne veut pas dire qu’ils le feront toute l’année, n’oublions pas que l’inflation est présente et que la France est en récession comme le monde entier d’ailleurs, les touristes arrivent en masse parce qu’ils ont été empêchés durant deux ans de le faire, qu’en sera-t-il en 2023, nul ne le sait. C’est aux syndicats des taxis, les vrais, non pas les syndicats des loueurs de licences, qu’il appartient de décider si une telle décision est bénéfique pour la profession. À suivre…

Au nom de toute l’équipe de Taxi News je vous souhaite de belles choses durant les mois de juillet et août et espère vous retrouver début septembre. 

Alexandre Sejdinov

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top