Actualités

Rencontre avec Vincent Boyer, PDG de la MFA

Vincent Boyer PDG de la MFA

La MFA, une des premières mutuelles en France, créée par les taxis pour les taxis

Alexandre Sejdinov : Bonjour Vincent, vous êtes depuis un peu plus d’un an, le nouveau PDG de la MFA. La MFA est la mutuelle créée par des chauffeurs de taxi que beaucoup connaissent, mais pour ceux qui ne connaissent pas encore, pouvez-vous en quelques mots nous tracer son évolution ?

Vincent Boyer : En 1930, alors que la crise de 1929 faisait rage, que les compagnies d’assurance pratiquaient des tarifs insupportables sans aucune garantie d’indemnisation, 300 chauffeurs de la Chambre Syndicale des Cochers Chauffeurs CGT-Taxis se sont regroupés en mettant en commun la totalité de leurs ressources, pour former une des premières mutuelles d’assurance en France.

À l’époque, elle s’appelait la Fraternelle automobile. Elle a été créée par les taxis pour les taxis.

Avec la force collective, et grâce à ce bien commun, les premiers sociétaires de la MFA ont pu être indemnisés des sinistres et faire face à la crise.

Par la suite, la MFA, pilotée exclusivement par des chauffeurs de taxi membres de son Conseil d’administration, a traversé avec succès la Deuxième Guerre mondiale et les multiples crises économiques. 

A.S. : La MFA a été créée par des taxis, mais il y a-t-il encore des taxis dans la sphère de la direction.

V.B. : Oui bien sûr ! Aujourd’hui encore, le Conseil d’administration de la MFA est composé majoritairement de chauffeurs de taxi et se tourne résolument vers l’avenir, répondant aux critères de solvabilité imposés par la Directive européenne Solvabilité II, élaborant des projets modernes pour apporter un service de qualité à ses sociétaires.  

Nous sommes bien loin du temps où les assurés devaient appartenir à des catégories professionnelles pour prétendre au droit de s’assurer dans une mutuelle. Pour la MFA, l’ouverture à tous les particuliers et professionnels fut assez tardive, début des années 1980. Son développement doit tout aux recommandations de ses sociétaires et au parrainage. Les cotisations versées par les sociétaires servent uniquement au paiement des sinistres et des frais, car elle n’a pas d’actionnaire et n’est rattachée à aucun groupe. C’est pourquoi la MFA sélectionne avec beaucoup de précautions ses investissements et accueille chaque jour de nouveaux sociétaires sans pratiquer de grandes campagnes publicitaires coûteuses. 

La MFA est la seule assurance du taxi à être totalement indépendante

A.S. : Vous voulez dire que la MFA contrairement à d’autres assureurs est totalement indépendante.

V.B. : Oui, la MFA est la seule assurance dont le cœur de métier est l’assurance du taxi à être totalement indépendante.

 A.S. : Vous même, êtes fils de chauffeur de taxi, il me semble.

Mutuelle d'assurances pour les chauffeurs de taxi

V.B. : Effectivement, j’ai connu la MFA par mon père, chauffeur de taxi et assuré à la MFA et j’ai toujours été assuré à la MFA et uniquement à la MFA. Je suis administrateur de la MFA depuis 2006. Par la suite, j’ai été nommé vice-président, avant d’en devenir le président-directeur général le 1er janvier 2018. Ma précédente fonction était enseignant-chercheur en informatique à l’Université de Paris 8. Je suis un passionné et convaincu par certains combats. Mes études et mes diplômes, mon engagement dans l’enseignement supérieur le démontrent. Les valeurs portées par la MFA m’ont conduit à accepter de reprendre le flambeau de la MFA. Un engagement et des convictions pour cette mutuelle que des hommes de valeur ont construits et qui continuent à défendre avec force une forme d’assurance différente basée sur la solidarité, la fraternité et le partage. Je suis très honoré de la confiance que me porte ce collectif.

A.S. : La MFA, toujours leader pour assurer les chauffeurs de taxi, est toutefois critiquée par certains chauffeurs de taxi sur les réseaux sociaux pour avoir assuré les VTC ? Qu’en pensez-vous ?

V.B. : Vous avez raison la MFA est le référent historique dans l’assurance des taxis. Quand la règlementation a évolué, en tant qu’assureur, on ne nous a pas demandé notre avis. Avant de devenir des VTC, il y avait les grandes remises que nous assurions déjà. 

D’ailleurs, parmi les premiers contrats VTC certains étaient sociétaires taxis et avaient une double activité. Respectant la règlementation, aucun choix ne s’offrait à nous. Depuis, nous partageons les difficultés que traversent les chauffeurs de taxi et nous les soutenons de notre mieux. Nous comprenons ceux qui se plaignent de l’arrivée d’une concurrence déloyale. Nous comprenons aussi ceux qui nous critiquent, car ils montrent là à quel point ils considèrent la MFA et son histoire. Mais cette forte attente s’est nécessairement heurtée à l’évolution de la législation qu’il était de notre devoir de respecter.

Des garanties et des services pour améliorer la vie des chauffeurs de taxi

A.S. : Quels sont les services spécifiques de la MFA et les nouveaux services qu’elle proposera à court terme.

V.B. : La MFA a toujours œuvré pour apporter des services et garanties qui améliorent la vie des taxis. Les garanties spécifiques sont par exemple, l’assurance des équipements taxis obligatoires qui est incluse dans tous ses contrats. Et le véhicule relais équipé pendant 30 jours par an, en cas de panne comme en cas d’accident. Cette spécificité de la MFA est réservée aux taxis et pour le moment, uniquement à Paris. Les services spécifiques sont par exemple, l’expertise immédiate en région parisienne et l’expertise à distance dans toute la France. 

lumineux sur véhicule taxi parisien

A.S. : Pour les taxis avoir un expert le jour même du sinistre est très important.

V.B. : Absolument, voir l’expert le jour même, accélère très fortement le délai d’indemnisation. Moins de jours de travail perdus, moins de perte de chiffre d’affaire. Les autres garanties sont l’assistance professionnelle ainsi que la protection juridique. 

A.S. : Les appels sont-ils traités de manière plus efficace ?

V.B. : Nous avons mis en place récemment un service moderne de distribution des appels. Il permet par exemple d’être reconnu pour recevoir des attestations sans passer par un conseiller et d’être mis en relation avec le bon interlocuteur. 

Ce n’est pas tout, d’ici peu, nous mettrons à la disposition de tous les sociétaires un espace personnel en ligne qui leur permettra de consulter leurs contrats, de payer en ligne et de télécharger des attestations. Cet espace en ligne sera par la suite étoffé pour ajouter des fonctionnalités. 

Nous sommes dans une démarche d’accompagnement de notre sociétariat taxi et nous étofferons notre offre pour répondre à leurs demandes et à leurs difficultés que ce soit par nos solutions propres ou par des partenariats. Nous pensons par exemple à la protection des personnes et travaillons actuellement sur une nouvelle offre d’assurance qui sera une réponse forte aux besoins de nos sociétaires. 

La MFA propose la meilleure offre de garanties et de services pour assurer les chauffeurs de taxi

A.S. : Pourquoi un chauffeur de taxi qui vient d’acheter sa Licence de taxi devrait choisir de s’assurer auprès de la MFA ?

V.B. : Il ne fait aucun doute que la MFA a la meilleure offre pour assurer les chauffeurs de taxi. Tout d’abord, cette mutuelle est la leur, car ils l’ont créée. Ensuite, pour ses garanties et services qui au long de toutes ces années d’existence ont été éprouvés et améliorés pour offrir le meilleur savoir-faire et la meilleure qualité de service à ses sociétaires, afin de les protéger, protéger leur famille, ainsi que leur activité professionnelle. Je n’oublie pas qu’en rapport avec tous ces garanties et services, le tarif de la MFA est très bon marché. C’est notre seule ambition, protéger leur activité avec un rapport qualité – prix très juste. Mais il est parfois difficile de comparer des contrats d’assurance parce qu’ils n’offrent pas les mêmes garanties. Prenons un seul exemple : imaginer une offre 10% moins chère que celle de la MFA, mais qui ne permet pas de voir un expert le jour même devient en cas de sinistre beaucoup plus chère que la MFA. Nos sociétaires disent que nous avons le meilleur service en cas de sinistre, et un assureur ne doit pas être performant seulement au moment de l’encaissement des primes, mais aussi et surtout en cas de sinistre. 

Nous sommes à la disposition de tous ceux qui souhaitent en savoir davantage. Nous les aidons, sans frais ni engagement, à identifier et comprendre les différences. 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top